Blush fait le bilan de son année 2022 !

Blush Intimacy, c’est un peu la bonne copine avec qui on discute de sexe. Sauf qu’en plus, elle a plein de tips et de produits à vous proposer. Pour la première fois, on inverse les rôles et sa fondatrice, Lucie Solal, se confie à nous en nous présentant sa rétrospective 2022. 

Rencontres, défis et plaisir. C’est avec ces mots que Lucie Solal définit cette année qui vient de s’écouler. Et ce n’est pas n’importe quelle année pour cette entrepreneur, car c’est l’année de naissance de Blush Intimacy, le site qui a tant pris soin de votre libido en 2022. 

« J’ai fait beaucoup de rencontres : d’abord avec les client.e.s bien sûr mais aussi les fournisseurs, les sexologues, les médias… ». Une année riche qui n’a pas été sans défis. « Je me suis rendue compte qu’il y a encore beaucoup de tabous, de gêne et de complexes quand on aborde la sexualité ». Mais le mot défis revêt aussi un aspect stimulant : « faire sortir de terre un projet à mains nues, sortir le premier produit de la marque, cela a été un réel apprentissage, c’était très gratifiant ». 

Et enfin, comment ne pas ajouter le mot plaisir ? Le vôtre d’abord, puisque c’est ce qui nous réunit, mais aussi celui que retire Lucie dans son travail : « avoir les retours positifs des personnes qui découvrent leurs corps, qui sont alignées avec les valeurs de la marque, c’est un sentiment incroyable », ajoute-t-elle. 

Deux maternités qui chamboulent tout 

Revenons un peu à la genèse de Blush Intimacy. Avant de se lancer dans cette aventure, Lucie a eu une formation d’ingénieure en électricité. Puis elle a travaillé pendant 10 ans dans le conseil en stratégie. « C’était un milieu très masculin, assez dur et j’avais envie de travailler avec plus de femmes, de créer mon propre environnement de travail. » La petite ampoule s’allume alors dans la tête de Lucie. Mais c’est véritablement la maternité qui a été le point décisif pour la mener sur la voie de l'entrepreneuriat. « C’est une expérience qui a bouleversé mon rapport à mon corps et m’a fait beaucoup réfléchir à la fois au sujet de l'intime et ses conséquences sur le bien-être mais aussi sur le sens que je souhaitais donner à mon travail », confie-t-elle.

Agrandir le cercle de copines 

« J’avais envie d’aventure, de changer les choses, et derrière ce projet, il y a une démarche "sorore". Ça part de discussions infinies avec mes copines, et je n’ai pas eu envie d’arrêter d’en parler, de décomplexer les gens, les corps… Il y a encore ces tabous, mais dès qu’on les brise, ça fait un bien fou ! J’avais envie de faire du bien aux personnes qui ont des complexes, qui s’enferment. L’idée est d’agrandir le cercle de copines avec la communauté Blush. C’est une discussion à avoir avec un max de personnes », explique Lucie. 

Et la sororité ne se limite pas à la clientèle. « Avec Blush, je souhaite mettre en valeur leur travail, en collaborant avec des marques dirigées par des femmes. C’est comme créer un cercle de copines à tous les étages ! » 

Remettre le sexe au centre du bien-être 

Pour Lucie, le mot qui définit le mieux la sexualité selon Blush, c’est le bien-être.  « J’ai voulu sortir la sexualité du côté tabou, porno, honteux, caché pour la remettre dans le bien-être au même titre qu’une alimentation équilibrée ou une routine pour la peau. Le sexe, ça fait aussi partie du self care. »

Les valeurs portées par Blush vont en ce sens : 

  • Expertise ;
  • Inclusivité ;
  • Pédagogie ;
  • Esthétisme ;
  • Positivité. 

Only the best sur Blush 

Les produits qui sont proposés sur le shop sont sélectionnés avec la plus grande attention par Lucie. Cela demande beaucoup de recherches, ils sont tous testés en amont et doivent respectés « une charte sur la composition, la texture, les matériaux utilisés, les packaging, le design, les produits… ». Une attention toute particulière est aussi portée aux retours des client.e.s, que ce soit pour signaler un produit qui manquerait à l’appel ou un qui peut faire l’objet d’améliorations en termes de ressenti. C’est d’ailleurs comme ça qu’est né Ona, le premier sextoy made in Blush, grâce à vos retours d’expériences.

Lucie nous a d’ailleurs dévoilé ses favoris sur le site : 

  • Les boules de Kegel pour un périnée de compétition et un plaisir tout aussi gagnant à la clé ;

Les temps forts de 2022 

C’est donc la fin d’une grande année pour Blush, jalonnée de temps forts, aussi bien positifs que difficiles. 

Créer son propre sextoy a été un défi de taille, avec des moments parfois décourageants. « Il y a beaucoup de normes, de certifications, de paperasse. C’est long et je voulais vraiment le sortir pour Noël. C'était dans ma tête depuis un moment, j’avais envie dès le départ de créer ce sextoy incontournable mais je pensais que c’était trop ambitieux, ça m’a d’abord découragée. J’ai donc commencé par lancer Blush avec d’autres produits. Mais cette idée est revenue en force avec les retours de mes client.e.s. Cela m’a permis de dédramatiser le fait de produire moi-même, ça m’a semblé plus accessible », se rappelle Lucie. 

Puis elle s’est heurtée aux obstacles concrets de production. « Je voulais produire en France, mais c’était très compliqué de trouver les bonnes personnes et ça n'a finalement pas été possible. Cela m’a pris du temps pour trouver une équipe de confiance. J’ai fait beaucoup de recherches, contacté toutes les usines et j’ai finalement décidé de travailler avec une entreprise chinoise, très qualifiée et très bienveillante sur ce marché ». 

Malgré les obstacles pas question de baisser les bras et Lucie en retire son meilleur moment de 2022 : la sortie de Ona. « C’était la folie, le point culminant d’une période très intense, on a fait une soirée, et j’étais très fière de présenter ce produit ce soir-là. J’étais très bien entourée, que de femmes hyper bienveillantes et qui soutiennent le projet. Un souvenir incroyable ».

Et pour 2023 ? 

« D’autres produits vont arriver, notamment un produit de skincare intime ». On peut en savoir plus ? « C’est un produit qui a été très demandé, qui est très attendu », sourit Lucie. On a hâte de le découvrir ! 

Et début janvier, direction le Salon Maison et Objets pour présenter Ona. « On vise plus de visibilité, l’idée est de mettre des sextoys un peu partout ! » Et pour la team Blush, la nouvelle année est aussi synonyme de croissance puisque Lucie attend une nouvelle arrivée pour lui prêter main forte et vous proposer encore plus de belles surprises. 

En attendant, passez un très bon réveillon ! 


Nina Ristori 


Source : Interview de Lucie Solal, fondatrice de Blush Intimacy 

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés

Nous avons créé des coffrets pour toutes les tables de nuit