Encyclopédie de la masturbation féminine : Comment les femmes se masturbent-elles ? Positions, zones, accessoires, vous saurez tout !

La masturbation est une source de plaisir intense, qui, loin d’être honteuse, devrait rentrer dans votre routine pour prendre soin de vous-même et célébrer votre corps. Et il y a une infinité de méthodes pour se masturber. Quelle est la vôtre ?

Breaking news : les femmes* se masturbent. Si l’onanisme a longtemps été un tabou (et la masturbation féminine particulièrement), la parole se libère peu à peu et les femmes sont de plus en plus à l’aise avec le fait de parler de masturbation (pour celles qui ne le sont pas, c’est tout à fait ok de garder un jardin secret). Selon une étude Ifop menée 2017, 74% des femmes se sont déjà masturbées au moins une fois et 52% le font régulièrement. Une belle évolution puisqu’en 1970, seules 19% des femmes disaient avoir déjà essayé, même si notre fantasme secret est de voir ce chiffre atteindre 100% au plus vite. On insiste d'ailleurs pour vous rappeler tous les bienfaits de la masturbation sur le corps et l'esprit, le bien-être est au cœur de notre démarche.

Masturbation féminine : on se met dans l’ambiance ? 

De quoi avez-vous besoin comme ambiance pour vous masturber ? Il n’y a pas plus personnel que de passer du (très) bon temps avec soi-même donc quand il s’agit de se mettre dans le mood, c’est vraiment ce qui fonctionne pour vous qui doit prendre le dessus. 

Si certaines vont apprécier le vite fait-bien fait avant de s’endormir, d’autres auront besoin de se stimuler davantage. Le premier organe sexuel c'est bien le cerveau ! Alors n'hésitez pas à lui donner ce dont il a besoin pour se mettre dans l'ambiance a.k.a l'exciter : une lumière tamisée, une tenue légère, confortable, voire sexy, ou carrément tout·e nu·e. Pour certain·e·s, ce sera de la musique, pour d’autres un audio porn, un porno classique (éthique de préférence ;)), un roman érotique ou encore des images mentales d’une personne que vous trouvez vraiment très hot (votre partenaire ou pas, pourvu qu'on ait l'ivresse ;) pas de jugement chez nous). 

Quelle que soit votre préférence, le mood le plus important c’est de laisser la culpabilité et la gêne sur le pas de la porte. Vous vous donnez du plaisir, vous vous offrez une parenthèse sensuelle dans un monde qui va souvent trop vite et dans lequel on a tendance à s’oublier. Ce moment vous appartient et la seule règle qu’on va s'imposer ici : prendre du plaisir ! 

Les différentes positions pour se masturber 

Il y a mille et une manières de se masturber, il vous suffit de trouver la vôtre. Laissez-nous vous exposer celles que vous nous avez partagées : 

  • Allongé·e sur le dos → c’est un peu le missionnaire de la masturbation (paresseuses ? Non, efficaces Mesdames !)
  • Sur le ventre → c’est aussi un classique mais certain·e·s trouvent compliqué d’arriver à reproduire cette position pour prendre du plaisir à deux
  • Debout → Et oui, il paraît que le fait de se tenir sur ses jambes décuple l’orgasme
  • A quatre pattes → Le Doggy Style se pratique aussi en solo !
  • La team humping forever → aussi appelé le frotti-frotta dans la langue de Molière (mais légèrement moins glamour malheureusement), contre un coussin, un accoudoir, le merveilleux Whim de Pelle qu'importe, pourvu qu'on ait les frottements au bon endroit !   
  • Assis·e → pratique, pour la minute bien-être self-care sur le trône ;)
  • Face à un miroir → pour vraiment se faire l’amour…  

Ensuite il y a le lieu : votre lit, le sol, un fauteuil bien comfy, le canapé (plus rare si on est en coloc on vous l’accorde), la douche… Et peut-être quelques lieux plus insolites en fonction de vos préférences et vos envies transgressives (en public mais sans se faire voir, au bureau pour se détendre avant une réunion importante, etc.).

A deux, il vous arrive aussi de tester la masturbation mutuelle pour enrichir votre intimité et votre complicité lors de vos ébats (très beau témoignage ici). 

Quelles sont les parties de votre corps que vous préférez stimuler ?

Contrairement à l'imaginaire commun, la masturbation féminine est loin (très loin) de se résumer à "se mettre un doigt". Quel cliché ! Si vous voulez bien en croire notre expérience de vos retours torrides, le premier organe sexuel (on vérifie que vous suivez bien) c'est bien sûr le cerveau. Le niveau d'excitation est donc essentiel ! Si vous avez déjà fait notre quiz sexo pour découvrir notamment votre profile sexo, vous avez fait partie de notre large panel qui déclare que votre excitation se dompte avec :

  • votre imaginaire, sans limite : vous vous créez votre propre excitation seul·e ! (20% d'entre vous)
  • Grâce à des caresses, le fameux peau à peau pour les grands et avec soi-même, sur les seins, les fesses, partout où bon vous semble (25% d'entre vous)
  • Lorsque vous ressentez le désir de l'autre sur vous, une sorte d'excitation en réponse (pas très pertinent en solo mais pourquoi pas finalement ?)
  • Un petit coup de pouce visuel : un bon porno (éthique bien-sûr !) en navigation privé, c'est pas si mal (35% d'entre vous)
  • Un petit coup de pouce audio : les audio porn vous connaissez ? (9% d'entre vous)
  • Un petit coup de pouce dans mon imaginaire : la littérature érotique revient en force ! (11% d'entre vous)

Ces chiffres sont en constante évolution au fur et à mesure de vos réponses et nous essayons de les actualiser le plus souvent possible - pour participer c'est dans notre incontournable quiz sexo.

Après le cerveau, c'est évidemment le clitoris (en stimulation externe) qui est en seconde place, devant la stimulation interne. Il existe une grande partie des sondées qui apprécient grandement la stimulation mixte, c'est-à-dire la stimulation du clitoris à la fois en interne (à travers le vagin) et en externe. Vous voulez les chiffres ? D'après plusieurs études***, 

Et au delà de la vulve, y a-t-il une (s)exploration ? Oui oui ouiiiii ! C'est même un passage obligé pour certain·e·s : les seins sont très importants dans la sexualité d'un grand nombre d'entre nous comme pas du tout pour d'autres (et même parfois ça peut avoir l'effet contraire, aie), l'anus peut aussi faire partie intégrante de la routine self-care (il ne faut rien négliger), les pieds, les oreilles, le cou, toutes les parties de nos corps peuvent participer après tout, plus on est de fous, plus on jouit !

Les doigts, les toys, la douche… avec quoi se masturbent les femmes ? 

Passons désormais à l’aspect technique. Dans la masturbation, il y a celles qui préfèrent utiliser leurs doigts, tout simplement. Un doigt, deux doigts, trois doigts, (un poing ?) chacun·e sa technique, on est pas là pour juger ! Il y a celles qui s’attardent sur le clitoris uniquement, celles qui s’explorent en interne, celles qui combinent les deux. Toutes ces recherches ont le double avantage de se donner du plaisir et d’apprendre à connaître son corps. Touchez, palpez, tapotez, caressez, frottez, pénétrez… A vous de jouer de votre doigté.  

Un autre grand classique, le pommeau de douche. Pas évident de trouver un jet parfaitement adapté mais quand on l’a, c’est vraiment pas maaaaal du tout (attention là en revanche, on ne le met jamais en interne). En plus la douche ou le bain, c’est notre petit moment rien qu’à soi donc idéal pour se faire du bien et commencer la journée ou se coucher de bonne humeur. 

Mais il est aussi possible de faire rentrer un joueur supplémentaire sur le terrain : le sextoy. Et en la matière, non seulement on est des expertes mais en plus vous avez l’embarras du choix :

Même sans toys, certaines ont de l’imagination pour multiplier les sensations : se toucher à travers sa culotte, garder la vessie un peu pleine…  

Si vous avez d’autres techniques et astuces, n’hésitez pas à nous les partager, vous savez que la team Blush adore connaître ce qui vous fait grimper au rideau pour vous proposer les produits les plus pertinents et efficaces. 

C’est d’ailleurs comme ça qu’est né Ona, le premier sextoy 100% made in Blush, on a hâte que vous fassiez plus ample connaissance. Un billet de notre blog lui est dédié ici. Vous ne le regretterez pas… ;)


Nina Ristori 


Sources 

* Lorsque l’on parle des femmes dans cet article, on parle plus précisément de toutes les personnes qui possèdent un clitoris/ une vulve. Nous incluons donc évidemment les hommes trans et les personnes non-binaires.

** Sondage Ifop, La Pratique de la Masturbation chez les Femmes, La Fin d’un Tabou ? 19 décembre 2017 
*** 

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés

Nous avons créé des coffrets pour toutes les tables de nuit