Humping : la méthode de masturbation à (re)découvrir !

Explorer ses sensations et amener son corps jusqu’à la jouissance sans les mains ou sans même se déshabiller ? Le (dry) humping (ou parfois grinding ou frotti-frotta en français) est une technique de masturbation très appréciée, en solo ou en duo mais sans les mains ! On vous en dit plus sur cet aller simple vers l’orgasme.

Le humping/ grinding : qu’est-ce que c’est ?

Le humping est une technique de masturbation particulière. Aussi appelée grinding ou frotti-frotta en français (traduction explicite mais moins sexy), elle est très populaire aux Etats-Unis. Cela consiste à frotter ses parties génitales contre…. À peu près n’importe quoi ! L’idée c’est qu’on n’utilise pas ses mains, et dans le cas du dry humping, on n’est jamais totalement nue.

Le humping a longtemps été vu comme une pratique d’adolescent (découverte de la sexualité, orgasme à deux sans pénétration… tout plein d’avantages). Mais qu’on ne s’y trompe pas, les adultes sont bel et bien nombreux.ses à s’y adonner. C’est notamment Camille Aumont Carnel, alias 'Je m’en bats le clito’ sur Instagram qui parle ouvertement du plaisir que ça peut lui procurer et ses abonnées sont bien d’accord avec elle !

Comment on fait ?

Si l'on souhaite rester habillé (pour le dry humping), on préférera un tissu assez léger pour ne pas s’irriter, ou même en culotte, on effectue des mouvement de va et vient avec un objet (ou une personne) entre ses jambes ce qui va frotter sur le clitoris et procurer (beaucoup) de plaisir. Vous pouvez vous mettre dans l’ambiance avec une petite lumière tamisée, de la musique, un scénario coquin dans la tête, l’image de votre partenaire ou d’un.e inconnu.e sexy (en gros libre cours à votre imagination, tant que ça vous fait kiffer!). Ou alors vite fait bien fait dans sa chambre si c’est votre préférence. En terme de masturbation, les seules règles sont les vôtres

Le humping, c’est sans les mains, mais rien ne vous empêche d’en profiter pour les utiliser pour autre chose, comme vous caresser la poitrine par exemple, pour encore plus de plaisir si c’est une zone érogène pour vous. Ou encore pour vous accrocher à vos draps, si vous avez besoin d'aide pour tenir le mouvement !

Les avantages du humping

Le humping / dry humping présente plusieurs avantages :

  • Pas besoin de se déshabiller ;
  • On peut le faire avec pleins d’objets ;
  • Il se pratique seule ou à deux ;
  • Si vous n’êtes pas familière de la technique, ça change un peu (on peut aussi pimenter sa vie sexuelle en solo).

Quels sont les outils et techniques pour pratiquer le humping ?

A chacune a sa technique de humping. On peut s’y adonner en se frottant contre son ou sa partenaire : cuisse, sexe (ou autre, si vous êtes inventive)… Le tout est de ne pas mettre les mains (et que l’autre soit consentent.e bien évidemment, c’est toujours utile de le rappeler).

Mais le humping est aussi très fun en solo. Pour cela, on a donc besoin de remplacer le ou la partenaire par un objet. Parmi les plus classiques on retrouve souvent un coussin, le bord du lit, l’accoudoir du canapé, un sextoy bien sûr… Et certains sont d’ailleurs prévus à cet effet.



C’est le cas de Whym, by Pelle, des galets moelleux, non-vibrants, spécifiquement conçus pour vos sessions humping et grinding. Ils vous permettent de vivre pleinement ce moment à soi de sensualité et de plaisir intense, tout en prenant soin de votre intimité. Sa texture extraordinaire, qui fait un peu penser à de la guimauve (il faut le toucher pour comprendre), est parfaitement adaptée à votre anatomie pour des sensations décuplées grâce à l’alliance d’une douceur au toucher et d’une capacité à appliquer de la pression pile là où il faut.



Ces 2 galets sont texturés différemment pour trouver l'adhérence parfaite, avec chacun une face avant et une face arrière, toutes deux utilisables. Des options variées qui offrent de nombreuses sensations, à vous de trouver votre move, ou au contraire de varier les plaisirs.

Pour l’utiliser, vous pouvez placer le galet au creux de votre main (ou sur le fameux coussin ou autre objet allié de votre humping). Encore une fois, il y a autant de possibilités que de chemins qu’emprunte votre imagination au fil de vos envies.


Le humping, c’est dangereux ?

Cette technique a fait les gros titres récemment après un article publié de la BMJ Case Reports. Un homme Australien a fini aux urgences pour avoir trop pratiqué le dry humping avec sa partenaire. Arrivé à l’hôpital avec un pénis gonflé depuis trois semaines, il a ensuite eu un abcès et a dû être opéré. Pas de panique, il en est ressorti sans séquelles. Et puis soyons honnête, c’est quand même très très rare. Mais mieux vaut prévenir que guérir, pour ne pas se faire mal on y va avec douceur, on choisit des objets dont la matière sera respectueuse de son intimité. Le plaisir oui, la douleur non. Raison de plus pour utiliser des objets adaptés, pour une masturbation en solo mais dans les règles de l’art !

 

Nina Ristori

 

Sources :

Streptococcus intermedius causing cellulitis of the penile shaft complicated with abscess formation and rupture after dry humping sex

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés

Nous avons créé des coffrets pour toutes les tables de nuit