Nudes, sextos : et si on se lançait dans l’amour à distance ? 

Eloignement physique, envie de pimenter un peu sa réunion du lundi, de se chauffer avant de se retrouver le soir… chacun.e ses raisons d’essayer le sexting et/ou l’envoi de nudes à son ou sa partenaire. Si vous êtes encore novice, on fait le point de ce qu’il y a à savoir avant de se lancer. 


Le sexting est le fait d’envoyer à son ou sa partenaire des messages coquins pour faire monter ou entretenir le désir. Ces messages peuvent être agrémentés de photos ou vidéos, souvent où la personne est dénudée (en sous-vêtements ou même nue) et/ou dans une pose sexy : ce sont les fameux nudes. Le but peut être de se faire jouir à distance via la masturbation pour chacun ou de faire monter le désir au maximum avant de se retrouver. Mais pour que cet échange érotique se fasse dans les règles de l’art, il y a tout de même quelques informations à avoir en tête. 


Sextos, nudes : le consentement avant tout 

Ça devrait être tellement évident qu’on n’a même plus besoin de le dire, mais une piqure de rappel ne fait jamais de mal sur un point aussi important. Un simple « envoie moi un nude », si vous n’en avez pas envie, c’est non. Pas peut-être, pas plus tard, juste non. 

Et il en va de même dans l’autre sens, on n’envoie pas de nudes si la personne à l’autre bout du téléphone n’a pas envie d’en recevoir, sinon on tombe dans le « cyber flashing ». 

Sextos, nudes, c’est la même règle qu’au lit : les deux doivent être consentent.e.s et cet échange doit se faire dans le respect de l’autre et la confiance mutuelle. On ne se force jamais à faire quelque chose qui nous met mal à l’aise ou dont on n’a pas vraiment envie, on est là pour se faire mutuellement plaisir. 

 

Petit rappel juridique : revenge porn, un délit puni par la loi 

La loi évolue et s’adapte aux nouvelles pratiques. Partager un nude publiquement sans avoir obtenu le consentement de la personne concernée, c’est puni par la loi. 

  • Capter, conserver et/ou diffuser des images personnelles sans l’accord est un délit d’atteinte à la vie privée selon l’article 226-1 et 226-2 du Code pénal, cela est répréhensible de 2 ans de prison et 60 000 € d’amende ;
  • Menacer de diffuser des images intimes constitue une menace de commettre un délit, c’est encadré par l’article 222-18-3 du Code pénal et peut-être puni de 3 ans de prison et 45 000 € d’amende.

Sexting et nudes, un atout pour réinventer sa sexualité 

Une fois cette base posée, entrons dans le vif du sujet. Les sextos et les nudes consentis et qui restent dans le cadre privé, peuvent avoir un effet bénéfiques sur le couple. Que ce soit pour entretenir la flamme à distance et combler le manque lorsque le couple est séparé géographiquement ou pour pimenter les retrouvailles en faisant monter la température en amont, ces pratiques peuvent s’avérer être des préliminaires très efficaces. Et elles ont connu un essor tout particulier pendant les périodes de confinement. Selon une étude Ifop, réalisée en 2020, 22% des Français ont déjà eu recours à ces échanges intimes. 

Si on est un peu maladroit.e et enclin.e à se tromper de destinataire, on vérifie toujours en amont à qui on envoie son petit message enflammé, ça évite les moments de gêne ! 


Sexting : comment je m’y prends ? 

Tout vient à point à qui sait attendre. On a déjà plus ou moins tous.tes connu la lourdeur d’une personne qui tente (pas si) subtilement de nous amener sur le terrain du sexting alors qu’on se connaît à peine ou que ce n’est pas le moment. Commencez plutôt par prendre la température, voir si la personne est dans le même mood que vous. Si elle est en plein repas de famille avec ses grands-parents ce n’est pas forcément le moment de lui envoyer la tirade la plus bouillante de votre répertoire. 

Quand vous sentez que l’autre est récéptif.ve, si vous ne savez pas trop par où commencer, vous pouvez toujours démarrer en rappelant un moment intime que vous avez partagé et particulièrement apprécié. Si vous manquez d’inspiration, un simple ‘j’ai envie de toi’ peut tout à fait faire l’affaire pour lancer la conversation coquine. 

Une autre possibilité est de demander à l’autre ce qu’il ou elle aimerait faire si vous étiez à côté, et vice-versa, lui dire ce que vous aimeriez faire, de manière plus ou moins poétique ou crue en fonction de vos préférences et habitudes de communication à deux. 

C’est aussi un moment parfait pour parler de vos fantasmes, réalisables ou non. Bref, là encore, libre cours à votre imagination, c’est à vous d’écrire les règles de votre sexualité ensemble. 


C’est quoi un bon nude ?  

Avant toute chose, un bon nude c’est celui qu’on se sent à l’aise d’envoyer. On se plait déjà à soi-même avant d’envisager de plaire à l’autre (mais on reste spontané.e, ce n’est pas non plus le shooting de l’année où tout doit être lisse et parfait). Si vous chercher à gagner en confiance sur ces photos, réservez-vous une séance de photographie "boudoir", c'est une philosophie et une expérience  qui aide justement les femmes à voir la beauté de leur propre corps !

Ensuite, si on n’a pas l’habitude de cette pratique, on peut y aller progressivement. On commence par une photo d’une partie de son corps, par exemple le début de son décolleté, ou un bout de ses hanches. Elle peut même être un peu floue, rester suggestive, pour faire fonctionner l’imaginaire de l’autre. Cela permet de voir la manière dont on se sent après l’envoi de cette photo. 

De manière générale, c’est toujours plus prudent de ne pas montrer son visage, ou une marque facilement reconnaissable (tatouage par exemple). 

On garde aussi en tête que c’est une pratique qui doit être réciproque, on envoie et on reçoit des nudes. On peut préférer les messageries éphémères pour que la photo disparaisse après visionnage (on évite ainsi qu’elle atterrisse sur le cloud), et la règle d’or : on ne fait jamais de capture d’écran. 

Par précaution, on supprime les photos une fois notre petite séance terminée, au cas où son téléphone tombe entre des mains malveillantes. 

Une fois ces quelques précautions prises, on profite du moment à fond et on se donne du plaisir ensemble en attendant de se retrouver pour mettre tout ça en pratique ;) 


Nina Ristori 



Sources : 

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés

Nous avons créé des coffrets pour toutes les tables de nuit