Rocking : connaissez-vous cette technique pour booster votre plaisir lors de la pénétration ?

Vous avez du mal à prendre du plaisir via la pénétration vaginale ? Vous n’êtes pas seule, loin de là. Si vous êtes d’humeur exploratrice, voici une technique qui pourrait vous intéresser pour trouver votre plaisir : le rocking. On vous dit tout. 

Ressentir du plaisir lors de la pénétration vaginale voire aller jusqu’à l’orgasme n’est pas une garantie. 

Nombreuses sont les personnes qui n’y parviennent pas et ont besoin de stimulations externes pour jouir. C’est tout à fait ok, ça ne vous rend absolument pas anormale (on le répète à chaque fois mais la normalité n’a pas sa place dans la sexualité, les seules normes sont les vôtres et donc propres à chacun.e ). En revanche si vous avez envie d’explorer cette sphère de la sexualité, installez-vous bien confortablement, on va vous partager une super astuce. 

Le rocking : qu’est-ce que c’est ? 

Une étude américaine, publiée dans la revue Plos One en avril 2021, a interrogé 3000 femmes pour connaître leurs techniques pour avoir un orgasme lors d’un rapport avec pénétration vaginale. Parmi elles, on retrouve le rocking (plébiscitée par 76% des femmes interrogées). Mais qu’est-ce que c’est exactement ? 

Avant de vous lancer, discutez-en avec votre partenaire car le pénis, le toy ou la main, doit rester dans votre vagin tout le long, il n’y aura donc pas de mouvements de va-et-vient. Le but est qu’il reste en contact avec votre clitoris pour qu’il y ait un frottement et des points d’appui pendant toute la pénétration. 

Une fois que les bases sont posées, c’est à vous de jouer. Vous effectuez un mouvement de bascule de votre bassin pour que votre clitoris exerce une pression le long de la base du pénis/toy/doigt. A vous de trouver la vitesse qui vous convient, si vous préférez une bascule d’avant en arrière ou d’un côté à l’autre, des mouvements circulaires ou y aller simplement au feeling… Vous êtes la capitaine de votre plaisir ! Le rocking peut se pratiquer quand vous êtes au dessus, sur le côté ou même en dessous tant que l’autre a compris son rôle. 

Pour mieux comprendre, le rocking en image, ça part de ce mouvement :

D’autres techniques sont également mentionnées dans l’étude, les voici : 

  • L’« angling » : cette technique est utilisée par 87% des femmes, cela consiste à chercher l’angle de pénétration qui procure le plus de plaisir en pivotant, soulevant ou abaissant ses hanches et son bassin ; 
  • Le « shallowing » pour 84% des répondantes, cela consiste à avoir recours à une pénétration peu profonde pour stimuler la zone à l’entrée du vagin qui est la plus sensible car très innervée ; 
  • Le « pairing », que l’on peut aussi appeler double stimulation et qui consiste à stimuler la partie externe du clitoris pendant la pénétration. Cette technique est plébiscitée par 67,9% des femmes interrogées. 

Non à la quête de l’orgasme à tout prix 

Attention cependant à ne pas basculer dans l’obsession de l’orgasme.

On est dans un moment de partage et de sensations et ça ne doit pas tourner à l’expérimentation de laboratoire où on cherche tellement à appliquer telle ou telle technique qu’on oublie de vivre le moment présent au risque de passer à côté de son plaisir (ce serait quand même le comble). Surtout que vous faites peut-être déjà certains de ces mouvements inconsciemment. Commencez doucement en expérimentant un peu, sans vous déconnecter de vos sensations ni de votre partenaire. Vous pouvez instaurer un jeu de regards ensemble, pour voir le plaisir que vous vous procurez à cet instant présent par exemple, voire verbaliser vos sensations et ressentis. Et surtout, lâchez prise. Détendez-vous, et profitez du moment. 

Alors le rocking, on tente ?

En résumé, le rocking est une bonne manière d’amplifier le plaisir, de reprendre le contrôle et que la pénétration ne soit plus passive pour la personne qui la reçoit, on reprend les choses en main. Cela ne doit pas en revanche venir compenser un acte sexuel qui ne vous donne aucun plaisir voire des douleurs. Dans ce cas, n’hésitez pas à consulter pour voir d’où viennent ces dernières et y remédier. En attendant, il y a pleiiiiiins d’autres manières de prendre son pied au lit : à vous de trouver la vôtre ! 

Mais si vous souhaitez explorer les possibilités d’avoir un orgasme via la pénétration, vous pouvez tester de nouvelles techniques et positions, vous documenter sur votre anatomie pour mieux la comprendre, ou encore compter sur notre coffret Inside pour apprendre à mieux connaître votre corps et partir en quête du plaisir interne.


Nina Ristori 


Sources 

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés

Nous avons créé des coffrets pour toutes les tables de nuit