Santé, sexualité épanouie, confiance en soi : les bienfaits de la masturbation féminine

Nous n’avons pas toutes le même rapport à la masturbation. Si certaines vont en parler ouvertement d’autres sont plus réservées sur le sujet. Pour d’autres encore, c’est carrément tabou. Pourtant, se masturber présente de nombreux bénéfices, alors pourquoi s’en priver ? On vous dit tout.

La masturbation, une clé pour être bien dans son corps et dans sa tête. Selon une étude Ifop* datant de 2017, 74% des femmes l’ont déjà pratiquée au moins une fois et 52% le font régulièrement. Une belle évolution puisqu’en 1970, seules 19% des femmes disaient avoir déjà essayé. Quoi de plus naturel pourtant que de se donner du plaisir, profiter d’un moment d’intimité avec soi-même ? Et en plus du bien-être que cela nous procure dans l’instant présent, la masturbation offre de nombreux bienfaits aussi bien pour la santé, la sexualité, que la confiance en soi.

Bird, sextoy

Les bienfaits de la masturbation pour la santé.

Avoir un sommeil de meilleure qualité

Là encore, merci les endorphines ! Aussi appelées hormones du bonheur, elles provoquent une sensation de bien-être et d’apaisement, accompagnée par un relâchement musculaire après l’orgasme, le tout propice à un endormissement plus rapide et un sommeil de meilleure qualité. Et n’oubliez pas qu’un repos réparateur va avoir des conséquences bénéfiques sur de nombreux aspects de votre vie comme votre système immunitaire, votre mémoire, votre libido (cercle vertueux bonjour), votre peau (le fameux glow intérieur), etc.

 

Diminuer le stress

Les endorphines ne sont pas les seules hormones sécrétées lorsque vous vous masturbez et atteignez l’orgasme, il y a également de la prolactine, de la dopamine ou encore de l’ocytocine. Un cocktail très efficace pour lutter contre le stress du quotidien et se détendre. « Grâce à la libération, lors des caresses et de l’orgasme, de substances naturelles relaxantes (comme les endorphines ou l’ocytocine), l’activité sexuelle lutte efficacement contre le stress, et procure une détente corporelle qui favorise un bon sommeil », précise ainsi la FFC.


Réduire les douleurs de règles

Vous êtes sujette aux SPM (Syndrome pré-menstruel) ? Vous avez des crampes insupportables pendant vos périodes ? Là aussi, la masturbation peut avoir un impact favorable. Une étude internationale** portant sur 486 femmes sur 3 mois montre que la masturbation apporte réellement une réduction des affres menstruelles : 90% des femmes recommandent de se masturber contre les douleurs de règles.

  • 43% continuent de penser que les médicaments sont plus efficaces pour lutter contre les douleurs de règles,
  • Mais 42% des personnes ayant participé à l’étude pensent que la masturbation l’emporte, un chiffre quasi équivalent !
  • Les 15% restants estiment que les deux combinés sont la meilleure option, ou encore une source de chaleur (type bouillotte), du CBD, du sport ou du repos.

 

Lutter contre les migraines

Quand vous vous masturbez, le cerveau sécrète des endorphines, hormones qui ont un effet analgésique et vous aideront à soulager une mauvaise migraine. Ça n’a pas un effet infini mais c’est quand même un bon moyen de joindre l’utile à l’agréable !

 

Tonifier le plancher pelvien

Masturbation et orgasme ont aussi un super avantage pour votre périnée. Vous sentez vos muscles se contracter au fur et à mesure que le plaisir s’installe. Cette contraction est bénéfique à votre plancher pelvien et c’est une bonne nouvelle : un périnée musclé, c’est un plaisir décuplé lors des rapports et un risque diminué de prolapsus ou fuites urinaires, tout bénéf’ !

 

Renforcer le cœur

La masturbation est classée comme une activité cardiovasculaire. Comme tout sport (finalement, vous voyez que vous pratiquez une activité physique régulière ;)), elle renforce le cœur. « L’activité sexuelle participe pleinement à l’entretien du myocarde (le muscle cardiaque) et des artères, tout en activant également la circulation sanguine », précise la Fédération Française de Cardiologie (FFC)***. Quant au risque d’infarctus, pas de panique, il est vraiment très faible selon la Fédération.

 

Bonus : pas de prise de tête avec les MST ou le risque de grossesse

Autre avantage non négligeable, pas de risque de transmission d’une MST ou d’une grossesse non désirée quand on prend son pied en solo ! Comme on le dit : il mieux vaut être seule que mal accompagnée…

 

Les vertus de la masturbation pour la sexualité

Connaître son corps et les manières de le faire accéder au plaisir est aussi une bonne manière de se libérer au lit et d’être en mesure de guider son ou sa partenaire (le fameux ‘attends un peu plus haut, oui voilà comme ça’ : vous voyez ce que je veux dire).

Vous savez ainsi ce qu’est réellement le fait de jouir, sans pression, sans question de timing, sans se concentrer sur l’autre. La masturbation, c’est la garantie d’atteindre l’orgasme sous vos gestes experts (même si le fameux orgasme ne doit pas être un fin en soi et ne doit pas devenir une obsession). Toute cette connaissance de vous-même et cette maîtrise de votre plaisir va vous permettre de vous détendre et de pleinement profiter du moment lorsque vous êtes à deux (ou plus hein, pas de jugement ici).

Et la masturbation peut aussi entrer dans votre sexualité de couple. La masturbation mutuelle : se toucher devant l’autre, que l’autre vous touche.. autant de moyens de pimenter vos ébats et apporter un nouveau souffle d’érotisme dans votre lit (ou la douche, la voiture, la plage…)..

 

Les bienfaits de la masturbation pour la confiance en soi

Apprendre à se connaître, à se donner des caresses, de la tendresse, du plaisir… c’est aussi renouer avec son corps. On a parfois tendance à ne voir que les parties qui ne nous déplaisent, au lieu de le prendre dans sa globalité comme un allié qui accomplit chaque jour des choses merveilleuses. Prendre le temps de l’explorer, de l’érotiser pour soi-même, de se séduire et se faire l’amour, c’est une belle manière de lui rendre hommage, de le récompenser et de retrouver une union entre le corps et l’esprit. Chaque partie de soi mérite de la bienveillance et de l’attention. Redécouvrir son corps tout en prenant son pied, quoi de mieux ?!

 

Alors comment se masturber lorsqu’on est une femme ?

Le conseil le plus important sera de vous dire qu’il faut d’abord en avoir envie et ensuite pour que le plaisir et les bienfaits soient les plus forts, nous recommandons d’aller chercher votre excitation là où elle se trouve chez vous (imaginaire, toucher, ou même supports livres / audios / visuels, on vous le redit, on est pas là pour juger, juste pour vous aider à prendre du plaisir ;)).
Ensuite, pour les techniques et les positions, il en existe autant que de personnes pratiquant la masturbation ! Tellement, que nous préférons vous réserver très prochainement un article dédié à ces multiples manières dont les femmes se masturbent : entre celles qui se focalisent sur le clitoris, celles qui préfèrent la pénétration, les adeptes de la vibration avec des sextoys, du frotti-frotta (le humping), sur le dos, le ventre ou même à quatre-patte. Nous aurons même quelques secrets à vous révéler pour booster son plaisir et ses orgasmes.

 

Nina Ristori

 

Sources :

* Sondage IfopLa Pratique de la Masturbation chez les Femmes, La Fin d’un Tabou ? 19 décembre 2017
** Etude Menstrubation, 2021
*** “Coeur et sexualité”, Fédération Française de Cardiologie, Juillet 2019

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés

Nous avons créé des coffrets pour toutes les tables de nuit