Stimulateur clitoridien : tout savoir sur ce compagnon d’orgasme redoutable

Les sextoys sont de plus en plus populaires, et notamment auprès des françaises. « En 2020, la proportion de la population ayant déjà utilisé un sextoy a dépassé pour la première fois le seuil symbolique des 50% : 51% précisément, soit un niveau record par rapport aux mesures des années précédentes (48% en 2017, 37% en 2012, 9% en 2007, 7% en 1992) », révélait une enquête menée par l’Ifop et Passage du désir. 

Parmi les produits chouchou côté femmes, on retrouve notamment les stimulateurs clitoridiens. 

Stimulateur clitoridien : qu’est-ce que c’est ? 

Le stimulateur clitoridien est un sextoy féminin qui comme son nom l’indique, stimule le clitoris (jusqu’ici pas de grande surprise). Rappelons que c’est le seul organe féminin responsable du plaisir sexuel et qu’il est pourvu de 8000 terminaisons nerveuses. Il a une partie interne et une externe. Lorsque l’on utilise ce type de sextoy, c’est la partie érectile, externe du clitoris que l’on vient stimuler. Vous l’aurez compris, pas de pénétration vaginale mais une véritable découverte de son corps et de son plaisir en solo (ou à deux).

Également appelés « aspirateur à clito » (ou « aspi clito pour les intimes »), il n’a évidemment rien à voir avec un ménage de printemps, mais c’est le mécanisme qui lui vaut ce petit surnom. Dans le domaine, on dit que le Womanizer a révolutionné l’univers du sextoy (rien que ça). Il est équipé d’une bouche creuse qui se place autour clitoris (ou les lèvres ou les tétons, à vous de voir) mais sans contact direct. Il fonctionne par émission d’ondes de pression d’air qui viennent masser le clitoris, avec douceur ou plus d’intensité en fonction de vos envies. Le stimulateur clitoridien crée une sensation similaire à un cunni réalisé par un.e partenaire expert.e !

Comment on s’en sert ? 

L’utilisation d'un stimulateur clitoridien est simple et intuitive. Avant de commencer, mettez-vous dans l’ambiance qui vous plaît : lumière tamisée, bougie, musique… ou juste dans une pièce au calme. Vous pouvez démarrer avec quelques caresses, puis découvrez votre clito en écartant vos lèvres doucement, avant de placer le jouet sur votre clitoris. Ensuite à vous de jouer : jeu avec la puissance, mouvement continu ou alterné… vous êtes la maîtresse absolue de votre plaisir. Et ce n’est pas forcément à consommer avec modération ;). 

Ce qu’il faut regarder avant d’acheter (en plus du prix) 

Si le prix de l’objet va vous donner une idée de la gamme de qualité dans laquelle vous vous situez, ce n’est pas le seul critère à prendre en compte avant de vous lancer dans votre achat. 

  • La taille de l’ouverture : il s’agit de trouver l’objet qui correspondra le mieux à votre anatomie. En fonction de la taille de votre clitoris, vous privilégierez une ouverture plus ou moins grande. On en profite pour un petit rappel : il n’y a pas de corps standard, il y a juste le vôtre et l’idée est de vous adapter à lui et non de tenter de rentrer dans des cases, en clair, tous les clitos sont beaux !
  • La puissance : là encore, à vous de voir ce que vous aimez dans la masturbation, puissance, douceur, les deux… Vous choisirez alors un produit qui vous suit dans toutes vos envies. Vous pouvez notamment opter pour un stimulateur clitoridien avec plusieurs modes d’intensité et de puissance, ce qui vous permettra d’en tester plusieurs (surtout si c’est un premier achat) ou de varier les plaisirs. 
  • La fonction vibration ou pas : si vous voulez multiplier les sensations et obtenir une double stimulation, orientez-vous vers un toy qui propose à la fois l’aspiration et la vibration, cela vous procurera des sensations incroyables. 
  • La qualité du silicone : ne lésinez pas sur la qualité de vos sextoys, ils sont en contact avec votre intimité, il est important d’en prendre soin. Privilégiez donc plutôt un silicone médical, cela signifie qu’il a été testé et peut être au contact de la peau, sans danger. 
  • La prise en main : là encore, ce sera une question de préférence personnelle, mais c’est quelque chose à garder en tête au moment de votre achat. Demandez-vous si vous préférez un toy plus petit qui tient dans la main ou un objet un peu plus volumineux. 

Comment on le nettoie ? 

On ne le répètera jamais assez, l’hygiène de votre sextoy doit être irréprochable. Privilégiez un lavage à l’eau tiède et savon doux, rincez abondamment et séchez avec un tissu propre ou encore mieux un essai-tout que vous allez tamponner sur votre objet. Une fois nettoyé et séché, replacez-le dans sa pochette d’origine (ou si vous l’avez perdue, un sac en tissu propre). Vous pouvez ensuite le ranger, dans un endroit propre, sec et à température ambiante. Il vous attendra ainsi sagement jusqu’à la prochaine utilisation et ne risquera pas de vous causer de désagréments du type infection urinaire ou autre réjouissance que l’on souhaite s’épargner ! 


La sélection de la team Blush 

Puff 

Rejoignez le 7ème ciel grâce à sa sensation de succion lente et rythmique. Waterproof et autonome pendant 3h, vous n’avez plus qu’à vous laisser aller à vos envies et il vous accompagnera aussi loin, aussi vite et autant de fois que vous le souhaitez direction l’orgasme intense. 

Aer 

Sextoy sans vibration, il stimule par pulsation en reproduisant le mouvement d’une langue et la succion d’une bouche. Il dispose de 5 modes et 5 puissances différents pour varier l’intensité selon vos envies. Autant dire : plaisir garanti !

Bird 

Ce stimulateur clitoridien est tout droit tombé du nid pour vous faire vibrer de plaisir. Il offre à la fois pulsations et vibrations pour une stimulation complète qui va vous faire tourner la tête. 


Nina Ristori 


Source : 

VISIO, BOULOT, VIBRO… SEXTOYS ET BIEN-ÊTRE SEXUEL À L’HEURE DU COVID-19Enquête Ifop en partenariat avec Passage du désir, 11/02/2021

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés

Nous avons créé des coffrets pour toutes les tables de nuit